Non-Critique : Portal

Il y a des jeux, comme ça, qui sont pleins de paradoxes. Il y en a certains qu’on a vraiment envie d’aimer alors qu’on sait pertinemment qu’ils sont pleins de défauts1, ou l’inverse. D’autres se contredisent eux-mêmes, dans leur narration, leur ambiance ou leur gameplay, ou par le rapport entre tous ces éléments. Mais Portal, c’est un paradoxe qui fait du bien : même si j’ai passé toute cette aventure prisonnier dans les couloirs étriqués d’un laboratoire à mille lieues sous terre, mes pas uniquement guidés par la voix omniprésente de ma geôlière, je ne me suis jamais senti aussi libre.

Lire la suite

Publicités

Les promos random : Space Farmers

Bonjour à tous ! Bon, encore une fois, je suis en retard, je n’arrive pas à tenir le rythme de parution, et parfois je me dis que je ne suis qu’une merde. Mais aujourd’hui, je me sens bien. Pourquoi ? Parce que j’ai joué à Space Farmers.

Il s’agit d’un jeu dont je n’avais jamais entendu parler – comme beaucoup de gens, je suppose – et que vous pouvez acheter en deux exemplaires pour seulement 1€ sur Steam jusqu’à la fin de la semaine. Et vous voulez l’acheter en deux exemplaires, puisque c’est un jeu coop à la limite du party game. Lire la suite

Geek Contest #6 : ni Dieu ni maître

Ma première participation au Geek Contest ! J’en frétille d’impatience ! Pour une fois que je m’autorise à parler d’autre chose que du jeu vidéo pur, ça tient presque du miracle… Et en parlant de miracle, pour un premier thème, j’ai tiré le gros lot : « Dieu et mythologie », rien que ça. Alors, il doit y en avoir, des choses à dire, non ?

Rappel : le Geek Contest, c’est un concept participatif créé par kavaliero de Piece of Geek. Chaque mois, un thème, et cinq objectifs : trouver un jeu vidéo, un film, une série, un livre, et une personne/un personnage célèbre en rapport avec ce thème. Rendez-vous sur son site pour trouver la liste des autres participants !

Lire la suite

« Le jeu vidéo, ça rend… » #1 : sexiste

Nous y voilà. En tant que joueur assidu, je ne pouvais pas résister éternellement à l’envie mordante de me lever et de défendre héroïquement mon loisir préféré. Évidemment, des milliers de joueurs ont déjà répliqué, répliquent et répliqueront face aux inepties lancées contre le jeu vidéo, sans doute bien mieux que moi, mais je voulais quand même ajouter ma petite pierre à tout ça.

Lire la suite

Under Cover #1 : FamilyJules7X

Fans de musique et de jeux vidéo, restez un instant ! Voici une nouvelle rubrique sur un des aspects les plus essentiels du jeu vidéo : ses musiques. Ceux qui ont lu ma Non-Critique sur Spirit Tracks le savent, les musiques sont à mes yeux aussi importantes que le reste pour qu’un jeu devienne vraiment marquant. Mais on peut dire ce qu’on veut, les musiques les plus connues et « classiques » ont presque toujours plus de style lorsqu’elles sont réinterprétées avec un style et des instruments différents ! L’idée de cette rubrique sera donc de présenter différents musiciens et interprètes, le plus souvent sur Youtube, qui reprennent des thèmes de jeu vidéo à leur façon, et surtout avec classe ! Et quand on parle de classe, quoi de mieux que le metal ?

unnamed

Lire la suite

Un nouvel espoir

38 jours depuis le dernier post – ou 45 jours depuis le dernier post acceptable. Triste bilan. Certes, je peux tout expliquer – exams, révisions pour les exams, tout ça – mais est-ce bien utile ? Est-ce que se justifier permet d’obtenir le pardon ? Franchement, aucune idée ; et c’est pourquoi, dans le doute, je vais plutôt commencer à me donner à fond pour alimenter ce site, qui reste important à mes yeux – même si mon rythme d’activité peut sous-entendre le contraire ! Voilà donc un petit briefing sur les changements qui vont probablement affecter mon travail sur le site prochainement – je vais faire en sorte que ça ne ressemble pas trop à une parodie de programme présidentiel à deux balles, mais je ne garantis rien !

Lire la suite

Phénomène Undertale : le mensonge du siècle ?

Pendant Noël dernier, j’avais posté deux listes de jeux en réduction sur Steam que je vous recommandais. Parmi eux, il y avait Ori and the Blind Forest, et je ne me trompais pas en disant que rien ne pourrait me faire changer d’avis sur sa qualité. J’ai donc bien fait de ne pas dire la même chose pour Undertale, car l’avis positif que je donnais à l’aveugle après y avoir joué deux heures s’est vite retrouvé écrasé par le poids des déceptions qui jalonnaient le déroulement du jeu. Scénario, gameplay, graphismes : tout ce que les kikoo qui idolâtrent Undertale présentent comme une réussite n’est en fait qu’un tas d’erreurs vues avec énormément de bonne volonté. Alors voilà une sorte de Non-critique à l’envers, pour faire comprendre à tous que non, Undertale n’est pas le messie du jeu vidéo. Lire la suite