Non-Critique : Metal Slug

Je ne suis pas de la génération arcade. Conçu un peu – beaucoup – trop tard, je n’ai pas connu cette époque, cette fièvre des bars et des salles bruyantes où on s’abimait les yeux, cet univers dans lequel le jeu vidéo était encore on ne peut plus concret et tangible : le jeu, avant d’être un CD ou un simple logiciel, c’était cette énorme machine qui pouvait engloutir tout un porte-monnaie sans problème. Même si je ne peux pas reprocher à Steam de pousser toujours plus loin la dématérialisation du jeu vidéo, j’imagine tout ce que vivre et jouer à cette époque avait de particulier, surtout par rapport à aujourd’hui. De par leur disparition quasi-totale, j’ai eu très peu d’occasion de me frotter à de véritables bornes d’arcade – au sens figuré, évidemment. Mais parfois, par quelque miracle, l’une d’elles croisaient ma route, et je harcelais mes parents pour prolonger l’instant. Parmi mes meilleurs souvenirs, ces moments où j’ai pu entrevoir tout ce que le monde de l’arcade avait de magique à offrir, il y a Tekken, mais aussi et surtout Metal Slug.

dbbrcrG

Lire la suite

Publicités

Super Smash Bros. : Brawl (Non-critique)

Chose rare dans les Non-critiques, on va parler d’un jeu de combat. Il y a peu de chances que je développe vraiment ce genre de jeux dans mes chroniques – à part peut-être Tekken 5 -, mais ne croyez pas que je n’y accroche pas. Je n’avais simplement pas besoin d’écumer tous les jeux du genre pour trouver mon bonheur : avec SSBB sous la main, j’avais déjà tout ce dont je pouvais rêver.

SSBB_Intro_Title.png

Lire la suite

Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty (Non-Critique)

Chose promise, chose due ! Après le petit écart que j’ai accepté de faire en traitant Ori and the Blind Forest – mais il le méritait amplement -, on retourne vers des jeux plus anciens, et surtout qui font véritablement partie de mon panthéon des meilleurs jeux toutes catégories confondues. On va parler d’une série mondialement connue depuis des années, qui s’est récemment conclue dans l’agitation et le conflit, mais en abordant le deuxième opus sorti en 2001 : Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty !

3854-5

Lire la suite

Ori and the Blind Forest (Non-Critique)

J’ai beaucoup de chance de tenir un blog personnel, parce que je peux y dire et faire à peu près ce que je veux, tout en me fixant mon propre rythme et mes sujets. Par exemple, après la sortie du film Assassin’s Creed, je me disais que ce serait bien de parler d’un jeu de varappe, qui serait un minimum en adéquation avec l’actualité : en l’occurrence, Mirror’s Edge. Et puis j’ai joué à Ori, et je me suis dit que, bordel, c’est quand même sympa de pouvoir changer totalement de sujet juste parce qu’on a envie.

maxresdefault

Lire la suite

The Legend of Zelda : Spirit Tracks (Non-critique)

jaquette-the-legend-of-zelda-spirit-tracks-nintendo-ds-cover-avant-g

 

(Pour apprécier pleinement cette Non-critique, merci de mettre des écouteurs)

Nintendo vous le dira, rien de tel qu’un petit Zelda pour relancer les ventes, la communication et la machine à billets – pas autant qu’un Mario, mais ça suffit pour joindre les deux bouts. Mais avant que le prochain Zelda, intitulé Breath of the Wild, n’envahisse les foyers – et on aura eu le temps de s’y préparer – voici le test d’un autre opus qui n’a pas bénéficié de la vénération éternelle qu’il aurait pour moi mérité, frappé par la malédiction classique des consoles portables. Embarquez donc à bord du train et remontons dans le temps, en 2007, avec The Legend of Zelda : Spirit Tracks, dernier épisode à être sorti sur DS !

Lire la suite