Super Smash Bros. : Brawl (Non-critique)

Chose rare dans les Non-critiques, on va parler d’un jeu de combat. Il y a peu de chances que je développe vraiment ce genre de jeux dans mes chroniques – à part peut-être Tekken 5 -, mais ne croyez pas que je n’y accroche pas. Je n’avais simplement pas besoin d’écumer tous les jeux du genre pour trouver mon bonheur : avec SSBB sous la main, j’avais déjà tout ce dont je pouvais rêver.

SSBB_Intro_Title.png

Lire la suite

Publicités

Un peu de nouveauté

Bonjour à tous ! Conformément à ce que j’avais expliqué il y a quelques jours, la préparation de ma nouvelle chronique a débuté – comment ça, vous êtes déçus de ne pas trouver une intro chiante à rallonge ? Désolé, mais je dois gagner du temps pour être sûr de respecter mes délais !

Sachant que j’ai commencé hier, je la publierai au plus tard dimanche prochain ; pour rappel, il s’agit tout bêtement de tester un jeu que je ne connaissais pas auparavant – pour bien faire la différence avec mes Non-Critiques – en mode « fais semblant d’être un vrai journaliste JV avec des délais chiants à suivre », ce qui signifie aussi que les défauts potentiels ne seront pas balayés sous le tapis.

Pour cette première fois, le choix du jeu n’a pas été trop audacieux – car cette rubrique doit aussi me permettre de rentabiliser les jeux que j’achète pour mon plaisir personnel : je n’avais jamais vu personne jouer à ce jeu, mais j’en avais beaucoup entendu parler et il a été primé plusieurs fois depuis sa sortie, donc pourquoi se priver ?

Un petit indice ? Pas de souci !

ss_1962272af153de3b68a1e5a199a2da45692e6e42

Alors ? Évident, non ?

Rendez-vous dimanche pour le découvrir ! Ou avant, qui sait ?

Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty (Non-Critique)

Chose promise, chose due ! Après le petit écart que j’ai accepté de faire en traitant Ori and the Blind Forest – mais il le méritait amplement -, on retourne vers des jeux plus anciens, et surtout qui font véritablement partie de mon panthéon des meilleurs jeux toutes catégories confondues. On va parler d’une série mondialement connue depuis des années, qui s’est récemment conclue dans l’agitation et le conflit, mais en abordant le deuxième opus sorti en 2001 : Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty !

3854-5

Lire la suite

Un nouvel espoir

38 jours depuis le dernier post – ou 45 jours depuis le dernier post acceptable. Triste bilan. Certes, je peux tout expliquer – exams, révisions pour les exams, tout ça – mais est-ce bien utile ? Est-ce que se justifier permet d’obtenir le pardon ? Franchement, aucune idée ; et c’est pourquoi, dans le doute, je vais plutôt commencer à me donner à fond pour alimenter ce site, qui reste important à mes yeux – même si mon rythme d’activité peut sous-entendre le contraire ! Voilà donc un petit briefing sur les changements qui vont probablement affecter mon travail sur le site prochainement – je vais faire en sorte que ça ne ressemble pas trop à une parodie de programme présidentiel à deux balles, mais je ne garantis rien !

Lire la suite

Phénomène Undertale : le mensonge du siècle ?

Pendant Noël dernier, j’avais posté deux listes de jeux en réduction sur Steam que je vous recommandais. Parmi eux, il y avait Ori and the Blind Forest, et je ne me trompais pas en disant que rien ne pourrait me faire changer d’avis sur sa qualité. J’ai donc bien fait de ne pas dire la même chose pour Undertale, car l’avis positif que je donnais à l’aveugle après y avoir joué deux heures s’est vite retrouvé écrasé par le poids des déceptions qui jalonnaient le déroulement du jeu. Scénario, gameplay, graphismes : tout ce que les kikoo qui idolâtrent Undertale présentent comme une réussite n’est en fait qu’un tas d’erreurs vues avec énormément de bonne volonté. Alors voilà une sorte de Non-critique à l’envers, pour faire comprendre à tous que non, Undertale n’est pas le messie du jeu vidéo. Lire la suite

Ori and the Blind Forest (Non-Critique)

J’ai beaucoup de chance de tenir un blog personnel, parce que je peux y dire et faire à peu près ce que je veux, tout en me fixant mon propre rythme et mes sujets. Par exemple, après la sortie du film Assassin’s Creed, je me disais que ce serait bien de parler d’un jeu de varappe, qui serait un minimum en adéquation avec l’actualité : en l’occurrence, Mirror’s Edge. Et puis j’ai joué à Ori, et je me suis dit que, bordel, c’est quand même sympa de pouvoir changer totalement de sujet juste parce qu’on a envie.

maxresdefault

Lire la suite

Blizzard active sa carte piège (Hearthstone)

Comme chacun sait, notre cerveau est très fort pour se focaliser sur des évènements rapprochés qui, même s’ils sont complètement fortuits, passent à nos yeux pour être forcément liés : « il/elle vous appelle justement quand vous pensez à lui/elle », ou encore « pile quand je me rasais dans ma baignoire, je me suis justement fait électrifier à mort ». Tout ça pour dire que c’est peut-être une coïncidence, mais après avoir parlé de Hearthstone et de Yu-Gi-Oh dans mes dernières rubriques, voilà que Hearthstone refait son petit cinéma. Alors, coïncidence ou incompétence d’un blogueur qui n’écrit que toutes les deux semaines et plus ? Apparemment, Blizzard se décide à changer quelques détails, voyons ça-aaaaa… Bon, je vais effectivement avoir de quoi dire, après m’être joyeusement enfilé quelques boîtes de Prozac.

mode-de-jeu-hearthstone

Ça, c’était avant.

Lire la suite